AR cover

La présence en pole position d’Arcane Roots sur un CD hommage de 2011 à Nirvana avait ému jusqu’aux plus pointus des Rock addicts. Pensez donc : le seul groupe non signé revampait « Smells Like Teen Spirit » sans qu’on y trouve à redire. Tout honteux d’être passé à côté du premier full-length en 2013, et trop impatient pour attendre le second prévu en 2016, Metal Obs’ accorde son vote de confiance en décernant trois étoiles pour cet EP… Presqu’un single augmenté, tant le titre-phare « If Nothing Breaks, Nothing Moves » éclipse les quatre autres. Mélodies faussement faciles et riffs guerriers non sous-accordés sortent ex-aequo d’un match qui est tout sauf nul. La suite, plus policée, est surtout prétexte pour le guitariste Andrew Groves à parfaire son rôle de chanteur par défaut. Certains devinent en lui le frontman que sont devenus – dans un style parent – Matthew Bellamy (Muse) et Simon Neil (Biffy Clyro) à force de travail. Premiers progrès à jauger dans la moiteur de deux salles exigües en ce dernier trimestre (La Péniche à Lille, La Maroquinerie à Paris), avec un tiers de l’effectif renouvelé puisque le batteur Daryl Atkins est out depuis juin. [Jean-Christophe Baugé]

Retrouvez l’interview du groupe en cliquant ici

ARCANE ROOTS
Heaven & Earth EP

Fermer le menu