BLACK WIZARD New Waste cover

Si la pratique du « Do it yourself » a parfois du bon dans le milieu musical quand on est un jeune groupe, il n’est cependant pas toujours du meilleur goût, à l’image de la pochette de ce troisième album studio des Canadiens de Black Wizard. Dépassons toutefois ici les apparences, car se priver de ce New Waste aurait été dommage… Fortement influencés par l’âge d’or du Heavy Metal (70’s et début des 80’s), nos jeunes bûcherons de Vancouver connaissent leurs classiques par cœur, jouant justement ici avec cœur ! Entre un « Revival » dont l’intro rappelle les meilleures galettes Stoner de Monster Magnet ou bien les harmonies de guitares de « Harsh Time » façon NWOBHM (Iron Maiden, etc.), chaque riff est un délice. Notons le grand travail vocal accompli par Adam Grant aussi bien en solo (en mode crooner sur «  Laughing And Lost » ou criard sur l’énergique « Vivian Girls ») que dans les chœurs (« Harsh Time »). Et cerise sur le gâteau, les compostions sont suffisamment bâties et variées pour ne pas lasser le fan blasé de Hard Rock fumant des seventies (passages acoustiques, interlude, cavalcades Heavy…). Alors bien sûr, avec un tel patronyme mixant les noms de Black Sabbath et Electric Wizard (simple déduction au hasard), ne nous attendons pas non plus à une révolution de la part de Black Wizard, mais bon sang, New Waste s’avère tout bonnement jouissif !

[Seigneur Fred]

BLACK WIZARD
New Waste

Fermer le menu