Candlemass_Death Thy Lover EP cover

Avec cet EP, voici l’occasion de célébrer les trente ans du cultissime Epicus Doomicus Metallicus, premier opus des Suédois qui posa alors les fondations d’un genre musical dans les années 80, mais aussi d’introduire au chant officiellement l’ancien complice du bassiste Leif Edling dans son side-project Krux : l’excellent Mats Levén (ex-Therion, ex-Yngwie Malmsteen…). Quatre morceaux seulement composent Death Thy Lover et pas des moindres, à commencer par l’entraînante chanson-titre au refrain magique et aux guitares appuyées. Aucun doute, le recrutement du vocaliste ne s’est pas fait au hasard. Le festival du riff et des soli s’enchaîne sur le très Heavy « Sleepy Giant », puis « Sinister N Sweet » nous fait descendre toujours plus loin dans les abîmes, de manière progressive et sinueuse, avant d’aboutir au final instrumental « The Goose », lent et doomy à souhait. Ces vingt-cinq minutes au total feront patienter les fans avant un éventuel prochain album studio de Candlemass en fonction de l’état de santé de son leader (Edling ne pouvant plus partir en tournée) et de son inspiration plus focalisée dernièrement sur Avatarium…

[Seigneur Fred]

CANDLEMASS
Death Thy Lover (EP)

Fermer le menu