CARACH ANGREN
Dance and Laugh Amongst The Rotten

Season Of Mist

Black/Dark Metal symphonique
★★★★☆

CARACH ANGREN Dance and Laugh amongst the Rotten COVER

À la croisée de Dimmu Borgir, Cradle Of Filth et du regretté Morgul, Carach Angren distille à travers son œuvre originale une musique théâtrale, sombre et savamment orchestrée. À coups de pianos, claviers, cuivres, de cris Black puissants (le chant de Seregor) et de chœurs, mais également de rythmes mortuaires plombés (le très Heavy « Song For The Dead », le martial « Pitch Black Box »), ce cinquième opus des Bataves vous happe, vous hante et vous invite littéralement à danser avec les morts (les riffs énergiques et nombreux breaks sur l’entraînant « In De Naam Van De Duivel ») comme l’évoque son titre d’album. Certaines atmosphères Gothic décadentes rappellent parfois The Vision Bleak. Mais le tout est servi par de généreuses orchestrations signées du maestro multi-instrumentiste Ardek déjà auteur des arrangements additionnels sur l’album Skills In Pills de Lindemann (Rammstein) au côté de Peter Tägtgren (Hypocrisy, Pain), un signe qui ne trompe pas. Alors résisterez-vous à l’appel de cette danse macabre ?

[Seigneur Fred]