chevellelagargolaChevelle, trio venu de Chicago, est l’un des groupes les plus talentueux en matière de Rock Métal ces dix dernières années. Pour continuer dans la tradition, ce septième album au doux nom de La Gàrgola montre un Chevelle assombrissant ses propos que cela soit en terme de lyrisme mais aussi de sa musicalité. Hats Off To The Bull sortie il y a 3 ans maintenant et Sci Fi Crimes en 2009, lorgnaient plus sur le rock que sur le métal que propose La Gàrgola. Pete Loeffler (chant,guitare) et maître d’œuvre met les petits plats dans les grands et prouve une fois de plus que son talent n’est pas anodin.Le puissant « Ouija Board » donne le ton suivi de près par « An Island » entraînant pas son final dance floor. L’intimiste « One Ocean » montre un côté sombre par la section basse/batterie. Là où le groupe se distingue aussi, c’est par sa force simpliste du refrain qui tue. Le single « Take Out The Gunman » ou encore « Hunter Eats Hunter » très Toolien montre une agressivité que nous n’avions pas vu depuis Vena Sera paru en 2007. La cerise sur le gâteau viendra sur « Choking Game » où Chevelle déploie définitivement ses ailes pour un final gigantesque. « Twinge » clôturera de bel manière un album encore hors du commun.

[Loïc Cormery]

CHEVELLE
La Gàrgola

Fermer le menu