DCF

Second effort pour les Anglais de Deadly Circus Fire en la présence de The Hydra’s Tailor, un opus très attendu au vu des critiques élogieuses que le premier album a reçu. Il n’est pas question ici de lancer un énième débat sur le financement participatif dont le groupe a usé pour la confection de leur petit dernier mais bien sûr de savoir ce qu’il vaut : le groupe continue sur sa lancée, alliant accessibilité et technique dans un style où le processus de création doit être très méticuleux. Si aux premiers abords, certains compos telles que « Where it Lies » ou « House Of Plagues » peuvent donner l’impression d’être typées « core », les refrains à chant clair et autres riffs plus doux donneront un côté radio-friendly au groupe, l’interlude « Martyrs » en étant le paroxysme ! 

[Maximilien Boizard]

DEADLY CIRCUS FIRE
The Hydra’s Tailor

Fermer le menu