Exodus Blood In Blood Out ArtworkEh bien il aura fallu quatre longues années pour enfin entendre les successeurs de Exibit A et B qui reste gravé dans la pierre angulaire de la discographie du combo thrash de la Bay Area. Blood In Blood Out est un comme une sorte de résurrection qui monte en puissance à chaque écoute. Les premiers riffs tueurs sur « Black 13 » concrétisent nos propos et le retour de Steve Souza, que l’on aime ou pas par son chant aigu et nasillard, remonte le temps et montre une nouvel fois qui est l’est très grand dans son domaine. Exodus ne réinvente pas son style mais propose une musique moins progressif que dans l’ère Dukes. Les parties instrumentales sont bien plus présentes également comme sur « Blood In Blood Out », « Salt the Wound » et l’incisif « Toxic Walt » où Kirk Hammett pose son solo. La basse reste quant à elle claquante mais tout en percutions avec les rythmiques de Tom Hunting à la batterie. Que dire de la paire Holt / Artus qui reste resplendissante au fil des années et amène toujours son lot de solos parfait. Un album saignant !

[Loïc Cormery]

EXODUS
Blood In Blood Out

Fermer le menu