Fateful-Finality-coverAlors là, ça bastonne sévère ! L’ami Roscoe est content. Battery, deuxième album de ces Teutons, annihile tout sur son passage. Si on devait définir la musique de Fateful Finality, on pourrait dire que c’est un croisement entre la voix de Phil Anselmo et l’interprétation millimétrée de Annihilator (albums récents). Une touche Panterienne vient ajouter la cerise sur ce gâteau qui régalera l’amateur de nouveaux sons Thrash. C’est énergique, précis, ça riff à tout va, c’est trop de bonheur. Au même titre que l’excellent The Virus Conspires de Shrapnel sorti l’année dernière, voici ce à quoi vous pouvez vous attendre en investissant vos euros dans un album de très bonne facture, et qui vous fera appuyer once more sur la touche play du lecteur. Nul besoin d’en dire plus ! Oui, il est content Roscoe !

[Guillaume Gautier-Boutoille]

FATEFUL FINALITY
Battery

Fermer le menu