Formation peu connue dans nos contrés, From Sorrow To Serenity mérite que l’on s’attarde sur son cas : avec leur tout premier effort, les Ecossais frappent à grand coup de riffs metal moderne pour amateurs de Bleed From Within ou encore Heart Of A Coward… 

[Entretien avec Steven Jones (guitare) par Loïc Cormery – loic@metalobs.com]

3

Vous êtes actuellement en tournée. Comment est l’ambiance ?
Je dois admettre que nous sommes particulièrement submergés et l’attente de notre nouvel album commence à se faire sentir. Les gens sont fous actuellement. Je ne pensais pas que le groupe allait avoir autant d’engouement, c’est fantastique. Nous sommes au moment où je te parle en Allemagne, où nous allons réalisé un concert monstrueux !

C’est votre premier album avec Will Putney à la prod. Tout s’est passé pour le mieux ?
Oui, c’est génial de travailler avec lui ! C’est un grand monsieur, surtout très respectueux vis-à-vis des groupes et des teams avec qui il collabore. J’ai bercé dans le hardcore depuis tout jeune et j’écoute de nombreux groupes par rapport à son travail.

Comment ont été les retours en Europe de votre EP sortie en 2013 ? Nous savons que chez vous, il a cartonné…
Tu sais un EP, c’est cyclique. Tu vas l’écouter au début pendant 3 mois et après tu le laisses de côté pour mieux le réécouter par la suite et l’apprécier à sa juste valeur. Notre précédent EP, c’est exactement la même histoire : il a mis un peu de temps à démarrer, puis ensuite tout s’est enchaîné.

Remnant Of Humanity est probablement l’album qui va vous lancer une grande carrière. Peux-tu nous dire son thème général ?
Dans mes notes, j’ai écrit une lettre où je m’exprime de manière interrogative envers le monde et la jeunesse d’aujourd’hui. Que pourrions nous faire si nous avions le monde entier entre nos mains ? De pouvoir imaginer et d’exposer les choses comme bon nous semble. De ne pas stagner sur les choses déjà faites, mais au contraire d’avancer ensemble pour le bien de tous. Je ne proclame rien, juste montrer du doigt les choses ou les engagements de nos chers politiciens qui nous cachent bien plus de chose qu’on le croit. C’est en gros une dénonciation, mais collégiale.

Un dernier mot pour les lecteurs de Metal Obs’
Ne reculez jamais devant rien ! Faites connaître votre savoir, vos envies, vos rêves et mettez vous en marche ! Et bien sûr écoutez notre nouvel album qui sort le 22 Avril chez vous ! Merci !

FROM SORROW TO SERENITY
Le déclin de l’humanité

Fermer le menu