La 18è édition du Graspop Metal Meeting n’est plus qu’un souvenir. 136.000 personnes sont venues faire la java sur la plaine de Dessel, en Belgique. Trois concerts sont sortis de lot pour faire l’unanimité. Le premier, c’est celui de Twisted Sister qui malgré la pluie battante a enchaîné vendredi les tubes à un rythme infernal, sans jamais laisser tomber la cadence. De « We’re Not Gonna Take It » à « Come Out and Play » en passant par « I Wanna Rock » ou le tube des Rolling Stones « It’s Only Rock’n’Roll (But I Like It) » : que du lourd !

Graspop

Samedi, les monstres de Slipknot ont eux aussi délivré un show mémorable. Les spectateurs ont bravé des conditions climatiques difficiles pour assister à cette véritable orgie du metal. Au sec, la fête est encore plus folle. Dimanche, le festival s’est en effet poursuivi sous un grand soleil. Le groupe que tout le monde attendait, Iron Maiden, a porté l’estocade avec le show Maiden England qui fit son succès à la fin des années’80. L’on pouvait craindre qu’en vieillissant, les Anglais ne s’assagissent et que leur redoutable efficacité ne s’émousse. Cette tournée, qui est également passée par le Sonisphere début juin, tend à nous rassurer quant à la vitalité de la bande à Steve Harris. Un spectacle très professionnel quelque peu gâché par la mauvaise sonorisation.

Mention très bien encore pour King Diamond, Saxon, Helloween et Newsted. Comme dit le proverbe : « oldies but goodies ».

Graspop-2013

Compte rendu détaillé + photos dans le prochain Metal Obs !

Philippe Saintes

Graspop Metal Meeting
Dessel, 28-30 juin 2013

Fermer le menu