HAMMERFALLLa médiathèque ambulante qu’est le guitariste Oscar Dronjak (il est connu pour être une véritable bible du heavy-metal), vient de puiser dans son garde-manger à riffs pour proposer aux fans d’Hammerfall de graver dans le grand grimoire du True Heavy Metal un nouvel album digne des amateurs de chaînes, chaussures New-Rock et autres perfectos patchés ! Hammerfall, c’est cette même image (logo et mascotte) depuis les premiers disques et cette identité est une fois encore bien là et identifiable – de surcroît – immédiatement. Musicalement maintenant, eh bien nos chevaliers Ronin (voir pochette du single Bushido) poursuivent leur quête du metal commencée en 1997 (Glory To The Brave), époque où le heavy metal était en sérieuse baisse de popularité ; le flambeau de cette période avait été alors repris par une nébuleuse représentée par de nouveaux sons (Deftones, Soulfly, Coal Chamber…), et par ce fait nos forgerons du metal devaient ramer un max pour exister (en France tout du moins…) ! Mais quand la passion et la persévérance sont là, les fans puristes revendiquent leur appartenance à ce genre qui est bien ancré dans nos bacs à disques. De là à dire que ce nouveau chapitre est une (r)Evolution c’est autre chose, les Hard-Fans s’empresseront d’écouter cette œuvre qui prendra bonne place dans la discographie du groupe, et dans une bonne discothèque entre Manowar et le dernier Stormwarrior…

[Guillaume Gautier-Boutoille]

HAMMERFALL
(r)Evolution

Fermer le menu