HEGEMON - The Hierarch cover 1500x1500-300dpi-RGB

Avec Hegemon, question publication depuis 1996, il ne faut pas être trop pressé ni trop fan, le mystérieux combo de Montpellier privilégiant la qualité à la quantité. Et généralement le jeu en vaut la chandelle, ce magnifique quatrième opus nous le prouve d’ailleurs une nouvelle fois, sept ans après un Contemptus Mundi qui avait alors contenté son monde. Tout est parfaitement en place, on note le sens du détail, de l’orfèvrerie en la matière, et chaque composition possède sa propre âme avec son lot de riffs fouillés, d’accélérations diaboliques, de vocaux écorchés ou de chœurs discrets, et d’atmosphères subtilement orchestrées (au hasard la fin de « Elysean Expectations, Earthly Deceptions », « Credo Quia Absurdum »). The Hierarch se veut tour à tour brutal et mélodique, frondeur et charmeur. Les influences scandinaves (Emperor pour ses envolées lyriques et symphoniques, Dissection pour les atmosphères et passages acoustiques, Borknagar pour la sophistication mélodique et la beauté des arrangements) ont été digérées, le meilleur ayant subsisté pour aboutir au bout de vingt ans à un disque qui risque fort de voler l’hégémonie aux maîtres du genre.

[Seigneur Fred]

HEGEMON
The Hierarch

Fermer le menu