IMMORTAL
Northern Chaos Gods

Nuclear Blast / Ada
Black Metal
★★★★★

 

 

Immortal - Northern Chaos Gods - Artwork

Si le premier essai solo d’Abbath était tout juste correct en 2016, c’est avec fracas que le premier single d’Immortal depuis neuf ans, « Northern Chaos Gods », ouvre ici les hostilités en réponse directe à son ancien frontman. A l’instar d’un « Battles In The North », la chanson-titre donne ainsi méchamment le ton avec un rythme effréné et son riffing entêtant signé Demonaz, l’autre visage et co-fondateur du fameux groupe norvégien de Black Metal. Immortal est bel et bien de retour ! Il en est ainsi tout du long sur ce neuvième album avec des titres violents toutefois plus subtils que sur All Shall Fall (« Gates To Blashyrkh » et son riff rappelant « The Sun No Longer Rises » de Pure Holocaust doublé de jolis arpèges à la « Blashyrkh (Mighty Ravendark) ») même si quelques belles influences Heavy/Black demeurent (« Where Mountains Rise » n’aurait pas dénaturé sur At The Heart Of Winter). Si au niveau de la sémantique, le guitariste/parolier donne aussi dans le réchauffé usant et abusant des habituelles références propres à l’univers d’Immortal dans ses textes, au niveau du chant, Demonaz convainc même si sa voix en studio est légèrement moins râpeuse que celle de son ancien petit camarade (à noter qu’en concert, Demonaz se consacrera qu’au chant). Quant à Horgh (Hypocrisy, ex-Grimfist, ex-Pain), il martèle ses fûts comme un diable avec un jeu moins lourdaud que par le passé, comme s’il avait retrouvé une seconde jeunesse. C’est non sans impatience que nous espérons donc revoir sur scène très bientôt les seigneurs de Blashyrkh afin de nous présenter live cette neuvième offrande qui renoue merveilleusement avec leur glorieux passé. [Seigneur Fred]