IMPALED-NAZARENEUn nouveau skeud d’Impaled Nazarene, c’est en quelque sorte comme un remaniement de gouvernement en France : on prend les mêmes (ou presque) et on recommence ! Bien que Mika Luttinen alias « Slutti666 » déteste toute appartenance politique (le quatuor rencontrant d’ailleurs toujours des problèmes en Allemagne avec un titre de Nihil pour la petite histoire), penchons-nous sur ce douzième album enregistré une nouvelle fois au City Lights Studios mais aussi aux S/Mental Studios à Helsinki, et mixé par Max Kostermaa au Studio Fungus tout comme son petit frère cadet Road To The Octagon qui nous avait semblé bien trop court. Vigourous And Liberating Death défouraille sans surprise et ce pour notre plus grand plaisir. La horde d’Oulu accomplit ici avec patriotisme et tradition son devoir artistique en tant que leader de la scène extrême finlandaise depuis vingt-quatre ans ! Ajoutez à son Black Metal une dose de Punk (« Drink Consultation ») et quelques ralentissements pour un résultat final correct et efficace mais attention à ne pas sombrer en mode « pilotage automatique » comme lors de sa dernière prestation live au Motocultor Festival 2013…

[S. Fred]

IMPALED NAZARENE
Vigorous and Liberating Death

Fermer le menu