Press_cover

Long Distance Calling à plus d’un tour dans son sac et risque de rendre le sourire à certains. Non content d’être fort dans ses ambiances, le groupe s’est permis le luxe d’avoir un chanteur sur Trips, en la personne de Petter Carlsen, chanteur Norvégien que l’on a vu aux côtés d’Anathema ou encore Blackfield, rendant la musique encore plus juste. LDC connaît sa renaissance avec Trips, fort impressionnant en matière de riffs angulaires et complètement hypnotiques. L’album est un pavé de neufs titres, tantôt instrumentaux, tantôt chantés, mais moins démonstratif que par le passé. LDC est une âme pure mais féroce, pratiquant des grooves lourds mais aussi aérien, pour éviter la monotonie malgré la longueur de ces titres, et notamment le prodigieux « Flux ». Petter Carlsen apporte vraiment une valeur ajoutée par sa voix juste et émotionnelle, mettant en avant les compos du groupe. « Lines » se fredonne sans aucun problème, et « Plans » vous transportera dans une atmosphère aussi sombre que lumineuse. Trips s’écoute et se réécoute avec le même plaisir.

[Loïc Cormery]

Retrouvez l’interview de Long Distance Calling en cliquant ici

LONG DISTANCE CALLING
Trips

Fermer le menu