MARILYN MANSON
Heaven Upside Down

Caroline International
Metal Alternatif
★★★★✯

MARILYN MANSON_Cover_10x10_300dpi_MD

Pour son dixième album, le révérend a choisi de poursuivre à raisons avec la même équipe. On retrouve donc outre Brian Warner, Twiggy Ramirez à la basse, Gil Sharone derrière les fûts, mais surtout Tyler Bates à qui l’on doit le non moins excellent The Pale Emperor. Encore une fois, les surprises sont de mises car l’on ne sait jamais vraiment quel chemin Manson va empreinter. Ici, nous aurions tendance à dire qu’il se situe à mi-chemin entre ses deux derniers efforts, mais il est utopique de vouloir mettre cet album dans une case. Il en faudrait bien plus, car de nombreux éléments viennent pimenter un ensemble des plus solides : Agressif, mélancolique, pop, électronique, metal n’importe lequel de ces mots collent à ce disque. Les paroles toujours aussi engagées et personnelles sont portés par une interprétation possédée de son frontman. « Say10« , qui devait être le titre de cet album est un hit en puissance avec son refrain imparable et son riff acéré. « Je$u$ Cri$i$ » et son break noisy et sale à souhait est lui aussi un hit en puissance. La production de Bates est impeccable. Même les passages rappelant la new wave des années 80/90 sont brillamment mis en son pour traverser les âges et ne pas paraître cheap. L’alliance terrible entre Bates et Manson est tout simplement la preuve que plus de vingt ans après ses débuts, on peut encore et toujours renouveler son propos et offrir un disque unique et en tout point remarquable. Une très belle performance par un artiste qui a encore beaucoup de choses à dire. 

[Julien Meurot]