Vivez avec nous la rencontre de Julien avec Metallica !

“ Nous y voilà. Le rendez-vous est fixé à 15h30 porte X. En ce beau dimanche de Mai nous voici donc rendu au Stade de France à St Denis pour une journée peu banale. En effet avant que nos quatre cavaliers préférés ne mettent le feu, nous avons rendez-vous avec eux pour une rencontre entre fans. C’est donc une dizaine de personnes qui se voit remettre le précieux sésame. Et tout se passe à l’américaine. Lunettes noires et accolades sont de rigueur. Nous voici donc guidés dans les entrailles du stade.

Nous passons tout juste devant la loge du Cardinal Copia avant que nous ne soyons placés en rang en attendant l’arrivé du groupe. C’est Robert Trujillo qui arrivera le premier. Plutôt avenant il n’hésite pas à questionner les fans sur leur provenance, lui qui connait bien la France (rappelons-le, sa femme Chloé, est française). Kirk Hammett est le suivant. Il se voit remettre un magnifique buste de sorcière venant tout droit de Belgique. De notre part il recevra un (magnifique) cliché de lui-même provenant d’Arras en 2008. Le dernier larron pour cette rencontre sera Lars Ulrich. Et la c’est une vraie leçon de convivialité.

Prenant le temps de discuter longuement avec chacun d’entre nous. Il s’est même vu questionné par notre collègue Laurent Bendahan au sujet d’un bootlegs Montpellier 1984 qu’il n’arrive pas à trouver. Lars étant la mémoire vivante de Metallica il aura à cœur de le retrouver cette pièce historique qui manque a site de LiveMetallicA. Montpellier sera d’ailleurs le running gag de cette fin de rencontre. Le temps de quelques griffes et  photos et la rencontre est déjà fini.Alors oui James Hetfield ne vient plus à ces rencontres depuis plusieurs années réservant sa présence pour le M&G payant, mais rappelons que l’intégralité de l’argent collecté par ce M&G payant va à la fondation All Within My Hand qui a versé  40 000€ au secours populaire et aux pompier de Paris. Un grand moment partagé entre les fans et le groupe.

Afin de nous remettre de nos émotions nous voici donc partis dans « Sanitarium Rubber Room » ou sont exposés tout un tas d’objets historiques. Nous avons également droit à un buffet des plus agréables. Au programme de la visite donc des disques d’or, une présentation assez complète des objets ayant été vendus via le Metlcub (Knob, verre etc…), les clichés originaux de Ross Halfin ayant servis à la promotion du groupe à travers les ans. Nous avons même la possibilité de tester le matériel du groupe avec leurs réglages etc…

Et plus l’on est fan plus l’on ouvre les yeux sur des objets incroyables comme la tête de Doris, la basse de Cliff Burton, des affiches originales des tous premiers concerts du groupe à San Francisco.

Mais Il est déjà temps de partir, le show nous appelle mais ça, c’est une autre histoire !!! ” Julien Meurot

Metallica : Le trésor est parqué par une croix

Fermer le menu