591_MSK_CMYK

La musique de My Sleeping Karma est un long fleuve tranquille qui s’appréhende au fil des écoutes et d’années en années. Ne rognant pas sur ses influences très Tool et ne s’en cachant pas, les Allemands dévoilent l’étrange Moksha en ce milieu d’année. Issue d’un terme hindouiste qui exprime un état de libération et de relâchement, cet œuvre est dense, complète, stylistique mais surtout méthodique. « Prithvi », titre d’ouverture, nous emmène dans un voyage incroyable où la guitare, la basse impeccable et le groove sensationnel de la batterie délivrent une expérience hors du commun. Tout est épuré, planifié et manié à la perfection, de manière à faire monter chaque instant vers des fins de morceaux totalement jubilatoires. Riche et robuste à la fois, My Sleeping Karma ne s’endort pas sur son savoir-faire et balance « Jalam », qui permet de conclure en douceur et de belle manière un album apaisant. My Sleeping Karma se pose aujourd’hui comme pionnier du style. Un pur délice.

[Loïc Cormery]

MY SLEEPING KARMA
Moksha

Fermer le menu