« Mieux vaut tard que jamais » comme dit le proverbe ! Logan Mader, célèbre guitariste/producteur canadien du groupe Machine Head (1992-1998), intérimaire chez Soulfly (1998) et accessoirement fondateur de Medication au côté du bad boy surfeur Whitfield Crane d’Ugly Kid Joe (1999-2003), nous fait enfin son retour sur disque et sur scène avec un nouveau projet artistique. Né de l’union créatrice entre le musicien dreadlocké et une certaine Lauren Hart au jeune et joli minois, Once Human donne dans un Death Metal mélodique moderne très influencé par la scène scandinave, et disons-le clairement par Arch Enemy… Alors, après la chronique de son premier album The Life I Remember à la rentrée, voici donc l’interview de notre cher ami Logan qui a accepté de passer sur le grill de Metal Obs en pleine tournée européenne avec Fear Factory.

[Entretien avec Logan Mader (guitare) par Seigneur Fred – Photo : DR]

Logan_Mader_Once_Human2

Tout d’abord, comment est né ce projet Once Human ? C’est sous l’impulsion de Monte Conner je crois (NDLR : ancien directeur artistique du célèbre label américano-néerlandais Roadrunner Records et travaillant dorénavant pour l’écurie allemande Nuclear Blast) ?

Monte m’a en effet présenté Lauren Hart (chant) en avril 2014. Nous avons alors vite commencé à travailler ensemble. L’alchimie était présente, le feu était là, et j’ai rapidement senti une grande inspiration à l’idée de jouer dans ce groupe plutôt que de simplement le produire et écrire pour elle.

Doit-on considérer Once Human comme un réel groupe avec toi et Lauren Hart ou bien comme un nouveau projet de plus de Logan Mader ? (rires)

C’est un vrai groupe ! Nous sortons là notre premier album (NDLR : en septembre 2015) et faisons directement notre première tournée en première partie de Fear Factory aux USA et nous tournons actuellement avec Fear Factory à l’occasion du vingtième anniversaire de l’album Demanufacture. On espère ensuite tourner davantage et plus largement dans le monde durant l’année prochaine et faire un nouvel album dès que possible.

Quel est le passé musical de Lauren Hart au juste ? Quelles sont ses influences ? Elle semble très jeune mais aussi très déterminée… (rires)

Son premier concert fut Yngwie Malmsteen et ses albums favoris sont Puritanical Euphoric Misanthropia de Dimmu Borgir et Black Water Park d’Opeth.

Est-ce elle qui chante sur tout l’album et assure tous les vocaux (growls, chants clairs) sur ce premier album studio intitulé The Life I Remember car elle est assez impressionnante je dois dire en studio que ce soit dans les growls comme dans les parties de chant clair ?

Oui, Lauren interprète tous les types de chant sur notre album. C’est une putain de chanteuse tout à fait légitime aussi bien en studio que sur scène, crois-moi.

Once-Human_press-pictures_credit-Nathan-Mader_3500

Et toi, as-tu participé au processus d’écriture de The Life I Remember ou bien Lauren Hart est arrivée en studio avec toutes les compositions et idées sur un plateau doré n’ayant qu’à t’occuper de produire et arranger pour bien faire sonner l’ensemble ?

Lauren et moi avons écrit les paroles et compose la musique ensemble. Nous nous sommes enfermés en studio durant cinq semaines non-stop et on n’a pas arrêté jusqu’à ce que soit totalement achevé. Toutes les performances sur cet album ont été captées durant les moments de composition et de création. La production de l’enregistrement a été comme une sorte de processus créatif spontané, sans répétition, ce qui est assez fun pour réaliser un disque parce que tu ne sais jamais vraiment où tu vas dans ce cas. Tu suis alors ton instinct et ce que tu ressens.

Dis-moi, il y a beaucoup de samples et d’orchestrations sur ce premier album. Cela n’est pas trop compliqué sur scène pour restituer cela lors de vos concerts ?

Non, nous avons toutes les orchestrations et samples en playback sur ordinateur. Cela fonctionne bien !

Once-Human_press-pictures_credit-Nathan-Mader_2500

On dirait que ton expérience en tant que producteur sur le dernier album Titan des dieux grecs du Death Metal symphonique Septicflesh t’a aidé ou influencé justement dans la réalisation de cet album d’une certaine façon ?

J’ai adoré travailler avec Septicflesh, c’est un de mes groupes favoris. Je travaille dans la combinaison d’éléments aussi divers et variés comme les orchestrations de musique symphonique avec le Rock, le Métal, et la musique Industrielle depuis longtemps. Pendant des années derrière les scènes musicales, j’ai écrit des choses visuelles et sonores pour des médias comme dans les jeux vidéo, les bandes-annonces de films ou bien des bandes-originales. J’ai fait par exemple la moitié de la musique du jeu Metal Gear Rising, enregistré la musique d’un film d’arts martiaux intitulé Ninja 2, L’ombre d’une Larme, mais aussi pour un film d’horreur indépendant : The Taking Of Deborah Logan. J’ai aussi collaboré pour la musique à certains trailers comme pour Pacific Rim, Robocop (NDLR : version 2014), Les Gardiens de la Galaxie, Sin City, I Robot, Hitchhiker’s Guide To The Galaxy (NLDR : Le Guide Du Voyageur Galactique). Quant à Lauren, elle possède un esprit musical impressionnant. Elle a écrit l’intro de l’album et toutes ces symphoniques entièrement seule, dans sa tête et était comme hantée par des symphonies telles des fantômes qui jouaient dans sa tête depuis qu’elle était enfant. Elle et moi avons bien bossé ensemble pour façonner le son de Once Human.

Enfin, Logan, ta carrière de musicien ayant débuté avec les célèbres Machine Head avec qui tu as joué durant six ans, peux-tu nous dire franchement si tu es toujours en contact avec tes anciens camarades Adam Duce (parti en 2013), Dave McClain, Chris Kontos et Robb Flynn ?

Je suis en bons termes avec chacun d’entre eux. J’apprécie vraiment de regarder Machine Head jouer quand je suis de l’autre côté de la scène. À chaque fois qu’ils viennent à Los Angeles, je vais alpaguer Rob et les gars, on boit des verres et on passe du bon temps. Cela a vraiment été très chouette pour moi quand Rob m’avait appelé un jour en 2003 pour m’annoncer qu’il n’était plus du tout en colère contre moi. Depuis ce temps, on est redevenus amis. Sinon, je parle à Adam de temps en temps. Lui et moi avons fait pas mal de choses ensemble comme du sport extrême (surf), de la pêche au large, des voyages durant les dernières années passées. Et j’échange des messages avec Chris Kontos de temps à autre…

https://www.youtube.com/watch?v=r-mOlN3M0Z4

ONCE HUMAN
Retour aux premiers amours

Fermer le menu