Paul-DiAnnoLes temps sont durs. Le chiffre des demandeurs d’emplois n’est pas bon, et de nos jours faire carrière dans une même boîte pendant 30 ans est devenu rare. Sauf pour les grandes multinationales AC/DC et Deep Purple entre autre… En revanche, certains travailleurs clandestins comme Paul Di’ Anno ont bien compris le filon : continuer à faire perdurer un savoir faire de renom, alors qu’ils n’ont plus rien à voir avec une certaine holding. La holding en question se nomme Iron Maiden ! Paulo, notre bonbon le plus trou, dont la fatigue commence à gagner (visionnez le DVD et vous comprendrez…), s’évertue à faire revivre sans cesse son glorieux passé au sein de La Vierge De Fer (1976 / Septembre 1981). On peut comprendre la démarche de revenir sur les planches, mais encore faut-il la faire avec le bon staff ! Lors des allocutions de Paul entre certains titres, on sent toujours cette même passion, mais du côté musiciens qui l’accompagne, les balais sont à retirer d’urgence d’une certaine partie du corps, et la timidité est à ranger au fond d’un placard dans ce genre d’évènement (jouer avec Paul Di’ Anno c’est pas rien que diable !!!). Alors certes oui, la majeure partie des titres est archi-connue c’est évident, rejouée en 2014 avec des musiciens différents et plus jeunes passe encore, mais hormis le côté « Paul Di’ Anno propose une répétition officielle de ce qu’il jouait au Ruskin Arms dans les 80’s avec une formation de coincés » n’est malheureusement d’aucun intérêt… Si parmi vous, des forcenés du premier vocaliste de Maiden se décident à investir dans ce groupe pirate (le terme est plus qu’adéquate), préférez alors le support CD. Il faut reconnaître que les versions audios proposées sont efficaces. Le DVD quand à lui ferait presque fondre en larmes… A vous de faire le bon choix.

[Guillaume Gautier-Boutoille]

PAUL DI’ ANNO
The Beast Arises
(CD / DVD)

Fermer le menu