PSYCHEDELIC WITCHCRAFT
Sound Of The Wind

Listenable Records/Pias

Heavy/Doom Metal
★★★★☆

PSYCHEDELIC WITCHCRAFT Sound of the Wind cover

Avec les récents jolis succès de Blues Pills ou bien Avatarium dans un registre plus Heavy/Doom, chaque label essaie de signer le nouveau phénomène du genre. Et le label français Listenable Records n’est pas en reste en la matière, car il a peut-être déniché la perle rare chez nos voisins transalpins avec Psychedelic Witchcraft. Déjà auteur de deux EP, Black Magic Man (2015) et Magic Rites And Spells (2017), et d’un premier LP The Vision (2016), ce jeune groupe italien a tout pour séduire le public aujourd’hui. Ce second opus débute sous les meilleurs auspices, s’ouvrant sur une belle intro acoustique emplie de mélancolie méditerranéenne (« Maat »), rapidement suivie par le très Heavy « Lords Of The War ». Clairement élevé aux sons de Black Sabbath et Led Zeppelin, le quatuor de Florence possède toutefois déjà sa propre personnalité, que ce soit grâce à la maturité de ses compositions et leur atmosphère, mais surtout à travers la voix suave et bluesy de sa chanteuse Virginia Monti dont les influences Rock sont plutôt à rechercher outre-Atlantique (Melissa Auf Der Maur par exemple) qu’en Toscane. Si parfois les chansons semblent presque simples et épurées (« Sin Of Mine » et son riff d’entrée), elles vous font pourtant vite taper du pied. Suffisamment varié et rythmé, Sound Of The Wind se veut tour à tour entraînant, intime (« Let Me Be Myself ») ou charmeur (la chanson-titre, sous ses faux airs d’Urge Overkill, n’aurait pas dénaturé sur la BO de Pulp Fiction), et bien sûr psychédélique (« Wild We Go »). Normal, vous direz-vous, pour une formation qui s’appelle Psychedelic Witchcraft, même si on a connu formations bien plus déjantées dans le milieu. Affaire à suivre de près…

[Seigneur Fred]