Red MourningDepuis ses débuts, Red Mourning a su faire de ses différences une force. Qui aurait parié sur du Blues Metalcore ? Et pourtant c’est avec brio que les Parisiens réussissent ce mélange quasi-parfait. Doté de nouveaux amplis Orange, le son s’est épaissi tout en bénéficiant de l’excellente production de Francis Caste. Le résultat pourrait se limiter à ce constat : on prend les mêmes ingrédients mais on en sort quelque chose d’encore meilleur. Emmené par un chanteur schizophrénique alternant à merveille chant hurlé, chant blues, harmonica et lapsteel, on ne peut que se délecter d’un telle offrande. Que ce soit les titres purement core ou les titres purement blues, la balance est idéale et permet une écoute d’une traite sans le moindre effort. Un disque proche de la perfection.

[Julien MEUROT]

RED MOURNING
Where Stone And Water Meet

Fermer le menu