REVENGE
Strike.Smother.Dehumanize
Brutal Black/Death Metal
Underground Activits/Season of Mist
★★★☆☆

Chez Revenge, les choses sont très simples : les pochettes ne varient guère d’un album à un autre, les titres non plus avec leur nomenclature toujours composée de trois mots entrecoupés d’un point permettant une identification immédiate du duo canadien ; le line-up en studio se réduit au minimum syndical, à savoir J. Read (chant, effets, batterie) et son acolyte Vermin (guitare, basse, effets). Finie donc la collaboration avec l’ex-Angelcorpse Pete Helmkamp, bien trop occupé avec son nouveau projet Abhomine (voir chronique du dernier album ici). Côté promo : le néant, aucune interview… Musicalement parlant, peu d’évolution notable d’album en album et on sait là aussi à quoi s’attendre d’emblée : un Black/Death Metal brutal sans fioritures comme certaines formations scandinaves s’en sont faits une spécialité (Impaled Nazarene par ex.) aux influences Punk/Grind/Crustcore (on pense là aux Suédois de Driller Killer) sauf que Revenge vient d’Amérique du Nord. Ce sixième missile de Revenge ne déroge donc point à la règle. Si Strike.Smother.Dehumanize (= “Frapper. Etouffer. Deshumaniser” en français, un joli programme…) n’apporte rien de plus dans le genre, néanmoins il vous permettra sans aucun problème de faire le ménage de printemps dans vos esgourdes jusqu’ici confinées.

[Seigneur Fred]

James Read (batterie, effets, chant)

REVENGE : Strike.Smother.Dehumanize

Fermer le menu