SATYRICON Live At The Opera cover

Si Metallica a lancé la mode du Métal symphonique avec son live S&M en 1999 suivi de Dimmu Borgir, dans un registre plus extrême en studio, sur Puritanical Euphoric Misanthropia en 2001, l’expérience Black Metal vs Opéra restait inédite. C’est pourtant le défi que Satyr(icon) a décidé de relever ici sur ce premier DVD live (accompagné d’un double CD) magnifiquement capté à l’opéra d’Oslo en collaboration avec le Chœur Royal Norvégien à la veille de la publication de leur album éponyme en septembre 2013. Passée la superbe intro instrumentale « Voice Of Shadows » où Frost puis Satyr apparaissent sur scène grâce à des élévateurs hydrauliques devant un public très sage, le show commence dans un cadre unique et immense. Il faut attendre le troisième titre « Repined Bastard Nation », tiré de Volcano, pour que le frontman extirpe les fans internationaux du premier rang de leur siège ! Outre une setlist faisant la part belle aux derniers opus dont le petit nouveau, la prestation globale s’avère très pro et énergique. Côté lights et effets scéniques, c’est plutôt sobre : aucune vidéo projetée ni pyrotechnie n’accompagne par exemple les musiciens (« pour des raisons techniques et pécuniaires » dixit Satyr, cf. notre interview Metal Obs #68). Mais l’essentiel est ailleurs et réside dans ces chœurs qui décuplent la puissance des morceaux de Satyricon, comme sur l’épique « Mother North », seul malheureux titre de l’ancien répertoire des Norvégiens (aucun extrait de Dark Medieval Times ne figure). Enfin quel travail énorme de Frost derrière ses fûts et que dire du guitariste Gildas Le Pape, notre Frenchy se révèle impérial ! Incontestablement, l’ensemble a donc été très travaillé. Live At The Opera marque peut-être une nouvelle ère dans l’œuvre de ce leader et visionnaire de la scène Black Metal en espérant que les fans l’apprécient à sa juste valeur.

[Seigneur Fred]

Retrouvez l’interview de Satyr à propos de ce projet en cliquant ici

Satyricon
Live at the Opera

Fermer le menu