Serpentine_PathMarre quand tout va trop vite ? Envie d’un peu de lenteur ? Le Doom semble tout indiqué dans cette situation. Afin de joindre l’utile à l’agréable, Serpentine Path, combo originaire de New York, propose Emanations, un album de Doom bien crasseux. Formé par des gens au CV musical bien rempli, Serpentine Path n’y va pas par quatre chemins et envoi du bon gros riff à faire trembler les murs comme au bon vieux temps de Saint Vitus. Mais résumer Emanations à un simple album de Doom old school serait une grave erreur. Le vocaliste Ryan Lipynsky donne toute la puissance de sa voix cassée, bien aidé il est vrai par une production bien sale rappelant le Sludge de la Nouvelle Orléans. Même si il est vrai que Emanations n’est pas vraiment original, Serpentine Path signe un très bon album et nous montre qu’il n’y a nul besoin d’aller vite pour faire de la bonne musique.

[Guillaume Gautron]

SERPENTINE PATH
Emanations

Fermer le menu