SUNSTORM
Road To Hell

Frontiers / Harmonia Mundi
Hard Rock Mélodique
★★★✩✩

SUNSTORM Road To Hell - Cover

La nouvelle a d’abord été rapportée sur un site web russe le 16 avril dernier expliquant que Joe Lynn Turner, 66 ans, avait souffert d’un infarctus lors d’un concert à Minsk et qu’il était dans un état stable. La nouvelle nous a été personnellement confirmée par le label Frontiers. Nous souhaitons donc à Mr. Turner un rétablissement complet et rapide. Quelques mois plutôt, l’artiste avait décidé de mettre sa voix sur les chansons du claviériste-compositeur italien Alessandro Del Vecchio (Revolution Saints). Il s’agit déjà du cinquième album de ce projet musical baptisé Sunstorm. Les musiciens de studio tiennent bien leur rôle tandis que Joe révèle une fois de plus ses larges possibilités vocales. L’ensemble n’est pas spécialement original et demeure très mid-tempo et homogène avec surabondance de claviers. Les quelques brûlots sont surtout là pour ne pas faire paraître le « package » trop pâlot. Généralement, les « albums sur commande » de la bande à Serafino Perugino (boss de Frontiers) nous laissent indifférents et le seul attrait de celui-ci, vous l’aurez sans doute compris, est la performance de l’ancien compagnon de route de Ritchie Blackmore et d’Yngwie Malmsteen, que l’on peut toujours considérer comme l’une des plus belles voix du hard. Bien que ce dernier se soit contenté d’enregistrer le chant dans son home studio, le contenu vaut bien le contenant. Del Vecchio a réussi à pondre des titres qui tiennent la route et la distance. Les morceaux sont construits et accrocheurs : les refrains (« The Road To Hell », « Everywhere ») et les riffs (« On The Edge », « Resurrection » ). Personnellement, je préfère entendre Joe Lynn Turner dans son registre favori : le hard fortement teinté de blues, mais si vous êtes un habitué de la section Adult Oriented Rock, il y a toutes les raisons pour que vous soyez comblés par cette route de l’enfer. 

[Ph. Saintes]