SWEET & LYNCHMichael Sweet s’est taillé une réputation de chanteur/guitariste ultra-prolifique : un album studio et un « Live » avec Stryper, un disque solo et une autobiographie, en seulement douze mois. Avec une production aussi intensive, on pourrait craindre que la qualité de son dernier projet ne soit pas au rendez-vous…et on aurait tort ! Only To Rise met nettement en avant les tonalités particulières de Sweet, la dextérité de George ‘Telecaster’ Lynch ainsi que la technique de Brian Tichy (batterie) et James LoMenzo (basse). Ça commence par « Wish »  un morceau de hard-rock de grande facture avec un riff aux accents country. Suivent une ballade torride : « Love Stays », un hymne par excellence : « Time Will Tell » et une pièce qu’on jurerait sortie de chez Led Zeppelin : « Strength in Numbers ». Le grand frisson est aussi présent sur « Me Without You » alors que des titres comme « Recover », « Divine » et « Only To Rise » nous renvoient aux heures glorieuses du Metal. Sur « Hero Zero » le rythme est irrésistiblement entraînant. Enfin, le poignant « September » rappelle le spectre tragique du 11 septembre 2001 (comme la pochette d’ailleurs). Prenez ce Only To Rise en pleine figure. Les soins de santé ne sont pas remboursés par la sécurité sociale !

[Ph. Saintes]

SWEET & LYNCH
Only To Rise

Fermer le menu