Pour Teramaze, beaucoup de choses se sont déroulées en l’espace d’un an. Si 2015 voit la sortie d’un nouvel opus, cette sortie concrétise surtout l’arrivée de trois nouveaux membres. Son leader nous raconte donc sa nouvelle vie au sein du groupe et la création de son nouveau bébé.

[Entretien avec Dean Wells (guitare) par Julien Meurot – julien@metalobs.com]

Teramaze_02_byRadioHaloPhotography

Peut-on revenir sur ces deux dernières années ?

Après  la sortie d’Esoteric Symbolim en 2014, nous avons dû nous séparer de notre chanteur Brett pour raisons personnelles. Nous sommes toujours amis, mais je devais prendre des décisions pour que le groupe continue à évoluer. C’est à ce moment que nous avons recruté Nathan Peachey, qui s’est parfaitement intégré au groupe.

Ces changements ont-ils affecté ta façon d’écrire Her Halo ?

La façon de faire est toujours la même, mais le style a évolué vers quelque chose de plus progressif. Chaque titre vient d’un riff que je trouve et que je m’efforce de faire groover au maximum. Une fois la musique écrite, nous trouvons les mélodies vocales les plus adaptées. Nous sommes vraiment soudés maintenant, et je pense que le prochain album sera d’autant plus collaboratif.

Quel concept entoure les textes ?

Les textes sont écrits par Nathan et moi : c’est l’histoire d’une trapéziste qui se donne à 200 % pour devenir la meilleure. Vient se mêler à cela une sorte de triangle amoureux entre elle, un vieux clown à la retraite et le Monsieur Loyal

Je comprends mieux la pochette, maintenant !

Effectivement, elle représente cette trapéziste en pleine juste, au point de non-retour.

Tu nous a parlé de Nathan, mais peux-tu nous parler des autres nouveaux venus ?

On retrouve Luis Eguren (Dehumanizer, Catenas) à la basse, qui comme Nathan est avec nous depuis un an, maintenant. Vraiment, je cherchais des musiciens comme eux depuis longtemps, je suis heureux de les avoir à mes côtés aujourd’hui.

Un dernier mot sur les mois à venir ?

Nous avons des concerts de prévus avec Heavy Metal Ninjas Plini, Voyager, Leprous et Vanishing Point en Australie. Nous sommes si impatients de reprendre la route, maintenant que l’album est sorti !

TERAMAZE
Toujours en vie

Fermer le menu