69_eyes_the_universal_monsters_0416

Autrefois figures majeures du Goth’n’roll made in Finland, les vampires d’Helsinki sont sortis de leur cryogénisation à temps partiel pour nous proposer le fruit de quatre ans d’efforts. Si Universal Monsters n’est pas du tout un mauvais album, autant vous dire que le goth’n’roll de The 69 Eyes est mort et enterré ! Nos cinq aspirants Dracula estimant avoir assez écumé le genre musical, ils ont décidé de se diversifier : voici donc un album assez léger, axé sur les voyages « Dolce Vita » de Jyrki et ses éventuels déboires amoureux (« Miss Pastis » raconte un rendez-vous galant dans la ville de Marseille qui aurait dérapé)… L’ambiance est orientée pop, mais il y a toujours ce côté glamour dont The 69 Eyes ne peut se débarrasser. En résumé  : ne vous attendez plus aux gros riffs bien lourds que vous connaissiez du groupe, ils n’y sont plus. Mais le charme opère toujours ; après tout, on parle de vampires, et leur morsure est éternelle…

[Aurélie P.Lawless]

THE 69 EYES
Universal Monsters

Fermer le menu