ToothgrinderNocturnalMasquerade (1)

Si « The House (That Fear Built)» ouvre le bal de belle manière, les Américains de Toothgrinder mettent les petits plats dans les grands en proposant un groove métal de qualité avec leur nouvel pépite. Ce Nocturnal Masquerade marque le retour en force d’un groupe que l’on avait laissé avec de très bonnes impressions par leur passé. On peut dire que le résultat est digne des plus grands, nous pensons à The Dillinger Escape Plan ou encore Periphery. Tout y passe et les saccades sont brutales et pesantes. « Lace & Anchor» impressionne par son riff dévastateur et sa rythmique très Meshuggah dans le style. Tout y passe, et les saccades sont brutales et pesantes. « Coeur d’Alene » pourrait être une réponse à TDEP, tant les Américains sont à l’aise dans une mouvance allant du djent au métal progressif. Même si cette brutalité reste palpable, n’oublions pas que les guitaristes font de belles interventions en terme de soli ; mention spéciale à Justin au chant délivrant une prestation vocale foudroyante avec en prime Spencer de Periphery sur « Diamonds For Gold ». Toothgrinder est un groupe unique, à découvrir d’urgence !

[Loïc Cormery]

Retrouvez l’interview de Toothgrinder en cliquant ici

TOOTHGRINDER
Nocturnal Masquerade

Fermer le menu