[ Texte et photos : Julien MEUROT]

Concert du 26 janvier 2019.

Dernières dates de la tournée pour nos anglais préférés. Pour l’occasion, le groupe nous offre, pour finir en beauté, la présence des canadiens de Blood Ceremony.

Nous voici donc rendu dans la capital anglaise pour profiter à fond de cette « der des der » avant un repos bien mérité. Dès notre arrivée : la surprise… Les portes n’ouvrirons qu’à 19h. La foule était déjà conséquente et la pluie bien présente; mais ce n’est pas cela qui va nous arrêter.

Une fois a l’intérieur nous découvrons une salle pleine comme un œuf et surtout bien plus grande que la Maroquinerie où le groupe s’était produit en fin d’année dernière. C’est donc un autre rejeton de chez Rise Above qui ouvre les hostilités. D’entrée de jeu, le son très pure et puissant du groupe met toute l’audience d’accord. Nous sommes partis pour 40 minutes de voyage à grand coup de flûte, de riffs acérés et de mélodies envoutantes. Le set s’ouvre d’ailleurs sur le très catchy « Old Fire » qui met en lumière la magnifique voix d’ Alia O’Brien qui se montre bien plus a l’aise qu’il y a 3 ans à Paris. Sans trop de blabla s’enchaîne « Goodbye Gemini » tout aussi chantant. La salle ne s’y trompe pas et il est clair que l’audience est aussi là pour eux. Après les remerciements de rigueur le set continue.

Nous croisons dans le pit Kevin Starrs, visiblement à fond et qui profite du show avant de monter sur scène. Sept titres et 40 minutes voila ce que nous avons eu. Dommage car le groupe regorge de tubes qui n’auront pas été joué ce soir mais c’est promis ils reviendront nous voir sous peu et un nouvel album est en préparation pour 2020.

Le changement de plateau se fait rapidement, juste le temps pour nous de saluer Lee Dorian (Cathedral, With the Dead mais surtout fondateur de Rise Above) et c’est notre Tonton préféré qui monte sur scène : Uncle Acid & The Deabeats.

Le volume monte d’un cran et l’audience est littéralement soufflée par la puissance dégagé par les anglais. « I See Through You » extrait du dernier album en date Wasteland est repris à gorge déployée. Quel bonheur que d’entendre le public chanter les VRAIES paroles. Ne laissant pas le temps de reprendre son souffle c’est « Waiting For Blood » qui nous est décoché. Le public ne se fait pas prier et l’ambiance est survoltée. Le groupe continue son voyage dans sa discographie en offrant un extrait de chacun de ses albums avant de revenir à son dernier rejeton et « Shockwave City ». Deux extraits du récemment remixé Volume 1 nous sont envoyés en pleine tête avec la petite dédicace locale « Dead Eyes of London » qui fera son petit effet. Le reste du set sera mené de main de maître par un Kevin Starrs en grande, grande forme. Le rappel en forme d’apothéose voit le groupe lancer un « Melody Lane » anthologique et conclure la soirée avec un dernier extrait de Wasteland « No return », comme si le glas venait de sonner.

Une superbe soirée dans une ambiance de feu. Les deux groupes ont clairement gagné en maturité à force de tourner et c’est avec plaisir que nous les recroiserons sur la route !!!

20190126_182233 UA 1 UA3

Uncle Acid & The Deabeats et Blood Ceremony à l’Electric Brixton de LONDRES

Fermer le menu