VOUS AUTRES
Sel de Pierre
Post-Black Metal
Season of Mist

C’est sur une « Onde » de choc que s’ouvre ce second album sombre et expérimental du duo français. Viscéral, dark, hypnotique, Sel de Pierre se veut tour à tour oppressant et aérien, interpellant tous nos sens jusqu’à les renverser tout au long des six chansons que constituent ce périple musical et lyrique. Si Trente Pièces d’Argent (EP) et leur premier LP Champ de Sang se définissaient comme « urbains » par ses auteurs, Sel de Pierre apparaît comme plus humain, plus organique, et viscéralement contagieux, évoluant dans un Black Metal avant-gardiste aux influences diverses et très actuelles (Sludge, Drone…) comme si Cult Of Luna s’était mis au Black. Écoute après écoute, on a envie d’y revenir pour s’enfoncer dans ces limbes modernes, presque cinématographiques, et découvrir toujours un peu plus leur univers. À noter la présence intéressante du chanteur Maxime Febvet (Déluge) sur le titre « Vesuve », comme quoi la France ne manque pas d’incroyables talents qui s’attirent ici mutuellement ! [Seigneur Fred]