WHITE EMPRESSWhite Empress est le nouveau bébé / ambitieux projet artistique du guitariste britannique Paul Allender. L’ex-Primary Slave et désormais ex-Cradle Of Filth a su s’entourer d’une belle brochette d’artistes américains, à savoir : la chanteuse multifacettes Mary Zimmer (Luna Mortis), la bassiste hyperactive Chela Rhea Harper (Coal Chamber, Kartikeya, Sarasvati, VII), le batteur Zac Morris (Ugly Kid Joe), le claviériste Will Graney (Damnation Angels) et le guitariste Jeremy Kohnmann (The Awakening). Ce premier effort longue-durée donne dans un Metal extrême moderne et symphonique aux influences Black / Dark Metal parfois poussives. Même si l’ensemble sonne de manière synthétique (batterie trigguée à mort, trop nombreux effets de voix) et peut paraître alambiqué, Rise Of The Empress interpelle, puis captive. Après plusieurs écoutes, les refrains font mouche et la substantifique moelle se dévoile. On est curieux d’entendre la suite et de voir tout ce beau monde évoluer sur scène. Pour les fans de C.O.F. et Angtoria.

[S. Fred]

WHITE EMPRESS
Rise Of The Empress

Fermer le menu