Witherscape
The Inheritance

Century Media / EMI
Heavy/Death Metal progressif
4/5

WITHERSCAPE_The-InheritanceDan Swanö, l’un des maîtres du Métal suédois aussi bien en tant que producteur que musicien (au côté de l’autre ténor du genre, Peter Tägtgren) signe enfin son retour solo avec ce nouveau projet studio baptisé Witherscape en préparation depuis 2004. Né de la fusion entre le génie du célèbre multi-instrumentiste scandinave (Edge Of Sanity, Nightingale, Infestead, Bloodbath, etc.) ici à la batterie, aux claviers et aux chants, et le talent inconnu d’un guitariste/bassiste à la longue moustache, Ragnar Widerberg, ce premier album conceptuel nous amène d’entrée dans une histoire sombre d’héritage au nord de la Suède à la fin du XIXème siècle… Musicalement, on baigne dans un Heavy/Dark/Death Metal atmosphérique quelque part entre Katanonia (naturellement), Opeth (étroitement), Demiurg (forcément), et les expérimentations progressives de son projet Moontower, ou Star One (auquel il a notamment participé) et Ayreon d’Arjen Anthony Lucassen (les fameux claviers 70’s sur le final de « Dying For The Sun »), avec une mention spéciale accordée aux chants, tantôt clairs, tantôt Death (growls) assurés avec brio par Monsieur Dan. The Inheritance s’affirme comme une œuvre unique et enivrante, mélancolique mais superbement rythmée, oscillant entre passages extrêmes (l’intro frontale de « Mother Of The Soul » contrebalancée par un refrain inspiré de « Message In A Bottle » de The Police ; l’énergique « To The Calling Of Blood And Dreams ») et d’autres plus intimistes (« Astrid Falls » à l’inspiration Doom ; le multi-facettes « Dying For The Sun »). Les fans de Dan Swanö seront donc ravis et les autres aussi. N.B. : ne manquez pas l’édition limitée CD Mediabook incluant deux reprises (« Last Rose Of Summer »/Judas Priest et « A Cry For Everyone »/Gentle Giant), accompagné du livret illustré de 32 pages pour apprécier pleinement ce concept album !

[Seigneur Fred]