Zoax ne s’inscrit pas dans un registre metal ou autre death, il renferme en lui un groove rock et un sens de la mélodie qui feront bouger les foules à coup sûr, avec un premier disque redoutable signé chez Century Media.

[Entretien avec Adam Carroll (chant) par Loïc Cormery – loic@metalobs.com]

Press_Photo_03

Votre premier album sort chez Century Media ; c’est plutôt un bon présage pour l’avenir…
Du fait du succès à l’international de nos derniers EP, nous pouvons nous permettre de sortir et promouvoir ce nouvel album chez Century Media. Nous avons eu beaucoup de chance de pouvoir rencontrer les bonnes personnes au bon moment. Nous avons déjà pas mal d’idées en ce qui concerne le prochain ! Mais bien sûr, chaque chose en son temps.

Penses-tu qu’avec ce premier album, vous vous êtes permis plus de fantaisie pour insuffler un peu d’air frais ?
C’est fort de dire ça ! (rires) Je le pense. Nous avions beaucoup misé sur nos EP, qui ont eu un bon accueil et nous ont permis d’évoluer plus rapidement pour composer ce nouvel album. La différence est plus notable, je pense que l’esprit brut est mieux mise en avant et le groove plus profond. Après, c’est un choix. Nous n’analysons pas forcément ce que nous écrivons, c’est vraiment de l’instinct. Nos avons envie de faire bouger les foules ! (rires)

Les titres « Devil Dance » et « Roses All The Way» ont été mise avant. Vous les jouez en live ?
Ce sont de super titres, et nous aimons déjà les jouer sur scène. Le public est très réactif quand tu proposes des nouveautés. Après, il y a toujours les chouineurs qui préfèrent d’autre chose. Nous sommes toujours très surpris de l’évolution des fans, qui ont besoin d’exprimer leur sentiments vis-à-vis de la musique ou des textes que l’on propose. C’est vraiment enrichissant pour le groupe.

Comment définirais-tu le style de Zoax ?
Je ne sais pas trop, mais cette relation rock/fusion me plaît bien. Je suis un gros fan de Miles Davis, John Coltrane et Sam Cooke. Tout part du groove ! Nous essayons de créer quelque chose d’unique. Aujourd’hui, les groupes de metal se ressemblent tous, et c’est souvent leur production qui gâche l’énergie. Nous aimons les chose naturelles et très organiques, j’aime autant apporter de la mélodie que de la rage. Zoax, c’est ça.

Aucun regret par rapport à ton précédent groupe, Time Is A Thief ?
Honnêtement, non. Je suis super fier de Zoax et de ce que nous essayons d’apporter. Les personnes ouvertes d’esprit comprendront l’album.

Retrouvez la chronique de Zoax en cliquant ici.

ZOAX
Identité à part

Fermer le menu