C’est en pleine canicule cet été que nous avons contacté le chanteur et multi-instrumentiste Neige, qui, heureusement, n’a pas fondu sous notre avalanche de questions à propos de l’actualité d’Alcest et la sortie cet automne de son sixième album Spiritual Instinct. N’hésitant pas à sortir du cadre formaté de l’habituelle promotion, son leader nous a répondu avec une grande sensibilité à l’image de sa musique.

[Entretien avec Stéphane Paut alias « Neige » (guitare/chant) par Seigneur Fred]

Alcest en studio.

Alcest a changé de label quittant Prophecy Prod. avec qui vous avez été longtemps fidèles pour désormais un autre label allemand bien plus important, Nuclear Blast, chez qui vous publiez votre nouvel album. Tu n’as pas peur des critiques que l’on voit déjà venir du genre : « vendus ! », « c’est commercial ! », etc. (rires)

En fait, on est resté chez Prophecy Productions très longtemps car j’avais signé un contrat d’une dizaine d’années pour plusieurs albums. Ça reste un excellent label mais au bout d’un moment, on avait envie d’essayer autre chose et besoin d’air frais pour se développer, sans forcément parler argent ou autre. Prophecy Prod. reste une petite structure, tu sais, et ceux qui critiquent ne voient les choses que de l’extérieur, et ignorent comment se passent les relations dans le microcosme de la musique et quelles sont les conditions du contrat entre nous et le label. Cela ne regarde que nous. Cependant j’apprécie toujours beaucoup ce que fait Prophecy Prod. Leurs objets collectors sont toujours magnifiques.

Sur votre précédent album Kodama, figurait l’artiste norvégienne Sylvaine qui a sorti plusieurs albums. Chante-t’elle de nouveau à tes côtés sur Spiritual Instinct ? Comment s’est passé cette belle rencontre ?

A l’origine, on s’est rencontré il y a longtemps lors d’un concert de Katatonia. Elle m’a avoué être très fan d’Alcest et m’avait alors parlé de son projet qui commençait, Sylvaine, très inspiré principalement, me confia-t’elle par Alcest. Par la suite j’ai participé à l’un de ses albums à la batterie. Elle avait déjà chanté en effet sur deux chansons de Kodama. Sur Spiritual Instinct, elle participe de nouveau en chantant sur l’intro de « L’Île Des Morts » au milieu de l’album. Voilà. C’est bref comme featuring mais pour nous c’est important.

« Protection » le nouveau single envoûtant d’Alcest dévoilé le 23 août.

Après Sylvaine, à quand Myrkur en guest sur un futur album d’Alcest ? (rires)

Pour Myrkur, contrairement à Sylvaine, je n’ai pas spécialement de lien avec elle, je ne la connais pas personnellement. Avec Sylvaine, il y a un lien très fort. Pour moi c’est plus logique de collaborer déjà avec ceux/celles que l’on connait et apprécie autour de nous. Et puis je ne recherche pas spécialement dans Alcest ce côté Folk que pourrait apporter Myrkur. Mais j’aimerais bien collaborer avec d’autres artistes à l’avenir.

J’ai trouvé ce nouvel album extrêmement travaillé et mature. Si les compositions demeurent simples et très épurées de prime abord, un grand soin apporté à l’enregistrement en studio car le résultat est très abouti. On ressent clairement une certaine plénitude à l’écoute de Spiritual Instinct te concernant…

Ah merci ! Ça fait plaisir. Heureusement d’un autre côté car depuis le temps qu’on évolue sur la scène musicale, je suis content que tu aies remarqué tout le travail que l’on a apporté ici en studio… (rires) L’enregistrement de Spiritual Instinct a été très personnel pour moi à vrai dire. C’est probablement l’album plus difficile que j’ai eu à faire car j’étais partagé entre le monde terrestre, ici, où je devais affronter mes démons (exprimés en résumé par des riffs plus durs et quelques cris), et mon précédent monde que je cherche à retrouver depuis ma vision et le rêve que j’ai fait étant plus jeune ayant donné vie à Alcest, un monde tellement plus agréable, meilleur. Je crois à la vie après la mort en fait. Et ces dernières années n’ont pas été faciles, tu sais, j’ai ressenti des crises angoisse, etc. Alors Spiritual Instinct a été comme une catharsis pour moi, Il résulte de mon chemin spirituel et il a été personnellement douloureux.

Artwork de Spiritual Instinct
  • ALCEST
  • Spiritual Instinct
  • Metal atmosphérique / Blackgaze
  • Nuclear Blast / ADA
  • ★★★★☆

En l’espace de six chansons relativement longues, notre duo français, précurseur du Blackgaze à l’étranger et désormais dans ses terres, distille avec humanité un Métal atmosphérique enivrant mais rythmé (l’énergique « Sapphire »), ceci depuis déjà l’album Kodama (2016). Si les racines Black Metal de Neige (ex-Peste Noire, ex-Glaciation…) ont presque disparu (quelques riffs de guitares ou screams ici ou là sur « Protection » ou « L’Île des Morts » feat. Sylvaine au chant), elles témoignent des démons intérieurs encore présents chez son chanteur quand il revient sur Terre après avoir rêvé son autre vie dans un monde bien meilleur. Véritable catharsis parfois douloureuse mais heureusement avant tout agréable pour son auteur, Spiritual Instinct s’achève sur un sentiment de plénitude après son climax (« Le Miroir » suivi de la chanson-titre) que l’on ne demande qu’à vivre en communion avec Alcest lors de sa prochaine tournée européenne. [Seigneur Fred]

ALCEST : Quête spirituelle

Fermer le menu