You are currently viewing CRYPTA : Echoes of the Soul

CRYPTA : Echoes of the Soul

CRYPTA
Echoes of the Soul
Death metal
Napalm Rec.

Un mal pour un bien ce départ de nos deux Amazones de Nervosa finalement… La diablesse Fernanda Lira (basse/chant) et la batteuse Luana Dametto, véritable métronome à la frappe sèche, renaissent de leurs cendres tel le phénix (le percutant « From the Ashes » placé malheureusement en fin d’album) avec ce premier brûlot qui fait mal par où ça passe ! Affranchies de leur héritage thrash, elles prouvent (si c’est encore utile) qu’un groupe 100% féminin peut envoyer du lourd aussi. D’obédience death metal à la fois old et new school, mâtiné d’influences black, la musique de Crypta a été composée dans l’esprit d’un Death ou Possessed (la chanson « Possessed » sans lien direct évoque indubitablement la bande à Jeff Becerra) tout en s’orientant vers l’avenir grâce à une production sonore moderne (Echoes of the Soul a été mixé par Arthur Rizk (Code Orange, Powertrip…) et masterisé par le Suédois Jens Bogren (Opeth, Dimmu Borgir, Sepultura…)) donnant cette fraîcheur. Il y a aussi ici cette rage caractéristique des formations sud-américaines. De belles influences heavy, notamment dans les leads mélodiques de guitares interprétés par Sonia « Anubis » Nusselder (ex-Burning Witches, Ursinne, Cobra Spell) ponctuent cette brutalité maîtrisée de bout en bout qui ne demande qu’à exploser sur scène prochainement ! On a déjà hâte ! [Seigneur Fred]

=> Interview intégrale de Fernanda Lira (bassiste/chanteuse) de CRYPTA à retrouver ici !