DEF LEPPARD
London to Vegas
Rock Hard
Eagle Rock Entertainment
★★★★☆

On peut dire que 2020 marque le grand retour de Def Leppard et les fans doivent être aux anges. Après avoir sorti en mars dernier le coffret The Early Years de cinq CD’s avec des versions entièrement remasterisées de leurs premiers albums, des faces B, quelques inédits et remixes, des enregistrements de la BBC et des Live au festival de Reading de 1979 et 1980, les Anglais nous gratifient d’un autre coffret autour cette fois de leur monumental album Hysteria. Et ce n’est pas fini…
Sorti en 1987 et vendu à plus de 20 millions dans le monde, c’est le plus gros succès commercial du groupe. Pas moins de sept singles avaient été extraits de l’album, qui en compte douze. Citons pêle-mêle : « Pour Some Sugar on Me », « Animal », Woman », « Rocket », « Gods Of War », « Hysteria », … Joe Elliot et sa bande surfent toujours sur ce monument du Hard Rock, qui a fait de Def Leppard un combo incontournable depuis plus de 30 ans. Et il faut reconnaître que les morceaux ont été très bien réarrangés et n’ont pas pris une ride.
Et comme on ne tue la poule aux œufs d’or, Def Leppard a profité d’un concert à l’O2 Arena de Londres en décembre 2018 pour jouer (et donc enregistrer) l’intégralité de l’album mythique et quelques autres morceaux. Et cette première partie londonienne compte pas moins de 18 titres avec de très bonnes versions de « Wasted », « Let’s Get Rocked » ou encore « Photograph » et « Rock of Ages » en plus de l’intégralité de l’album culte Hysteria. Et la production est très largement à la hauteur de l’événement.
Quand à la seconde partie, américaine celle-ci, elle a été enregistré en 2019 à Las Vegas à l’occasion de la résidence que le groupe a tenu au Zappos Theatre du Planet Hollywood Resort & Casino. 28 titres au total où DEF LEPPARD retrace sa belle et longue carrière enchainant les hits avec une forme éblouissante. Les Britanniques ont bien sûr actualisé leurs compos et la grosse production est assez bluffante. On remarquera cependant que le public anglais est nettement plus enthousiaste et démonstratif que celui du Nevada.
Les deux concerts de Londres et Las Vegas sont accompagnés des DVD et Blu-Ray des soirées et d’interviews des membres du groupe. De quoi passer quelques belles heures devant la télé ! Par ailleurs, Def Leppard a été intronisé par Brian May (Queen) au Rock And Roll Hall Of Fame à New-York en mars dernier. Lors de cette soirée, le groupe a joué quatre titres issus de son répertoire ainsi qu’une reprise de Mott The Hoople, sortie en 1972 et popularisée deux ans plus tard par David Bowie, « All The Young Dudes ». Et bien sûr, un EP tiré à 4.000 exemplaires sortira fin août. Voilà, on a fait le tour ! [François Alaouret]