Si les débuts d’Edguy ont été compliqués, les choses ont bien changé aujourd’hui. Après plus d’une dizaine d’albums studio et divers EPs, le groupe revient pour ses 25 ans avec Monuments, qui décrit à merveille la stature du groupe sur la scène metal internationale.

[Entretien avec Jens Ludwig (guitare) par Axelle]

edguy 2017

Pour commencer, comment s‘est fait le choix du titre de l’album ? Je trouve qu’il décrit bien ce qu’est devenu Edguy au fil des années.
Oui, j’aime beaucoup le titre et Tobi aussi d’ailleurs. Tout le groupe en fait. On voulait montrer qu’à travers nos 25 ans de carrière, on a créé des choses plus ou moins importantes et chaque album est comme un monument, puisque que cela représente des parties de notre vie. Donc le titre allait bien pour une compilation.

Et comment s’est fait le choix des titres ?
Alors le but était simplement de donner une bonne vision générale de ce qu’on nous avons fait depuis nos débuts. Évidemment, il y a des titres que certains membres auraient aimé voir sur l’album et qui sont manquants. C’est la même chose que pour les setlists, on ne peut jamais satisfaire tout le monde. Il y en aura toujours qui seront déçu et d’autres qui auraient choisi d’autres morceaux. Mais je pense qu’en moyenne, c’est une bonne compilation, car on a pioché aussi dans les EPs  Donc ça donne une bonne idée de ce que nous avons fait durant ces 25 dernières années.

D’où est venue l’idée de faire un Best-Of pour l’anniversaire ?
On s’est dit que ce seraient les seuls 25 ans à fêter dans notre carrière (rires) donc on s’est dit qu’un Best-Of serait une bonne manière de célébrer ce quart de siècle. En particulier avec l’éditon Digibook, dont le livre permet de voir ce qu’il s’est passé depuis ces 25 dernières années. Le package est vraiment cool avec le livre et les photos qu’on a choisi.

Edguy

Chaque tournée est unique et spéciale, mais j’imagine que celle qui se prépare le sera encore plus…
Comme tu dis, chaque tournée est importante. Ce qui va changer également dans celle-là, c’est qu’on n’aura pas à ”défendre” un album sur scène. Sur celle-ci, le but est vraiment de jouer les morceaux préférés des fans. Nous n’avons pas à jouer de nouveaux titres.

Et qui aura l’honneur de partager cette tournée aux côtés d’Edguy ?
Ce sera ce groupe allemand nommé The Unity qui tournera avec nous, c’est le nouveau groupe de Henjo Richter et Michael Ehré de Gamma Ray. On connaît ces gars depuis tellement longtemps, notre première tournée avec Gamma Ray était en 1999 et depuis ce temps-là nous sommes très bons amis. J’attends avec impatience cette tournée, ça va être génial, je pense.

Si aujourd’hui la place d’Edguy sur la scène metal internationale est bien marquée, cela n’a pas toujours été le cas, et il a été difficile d’en arriver là …
Oui, quand on a commencé en 1992, le heavy metal n’était pas du tout populaire. Le grunge plaisait, mais personne ne s’intéressait au power metal. C’est plutôt quelques années plus tard en 1998 quand nous avons sorti Vain Glory Opera que le power metal est revenu un peu ”à la mode”, au moment également ou HammerFall sortait ses premiers albums… À ce moment là c’est devenu plus facile pour nous. Mais les cinq années qui précèdent ont été très compliquées, car la musique que nous voulions jouer ne plaisait pas du tout. Ca a été très difficile aussi de se produire sur scène, de signer chez des labels, car tout simplement personne n’était intéressé.

Les choses ont bien changé, la renommée du groupe en est la preuve…
Oui, ça a prit beaucoup de temps, mais maintenant tout semble aller à merveille. Nous avons la chance de tourner dans le monde entier, nous avons une fan-base fidèle. Et tout ça me rend très fier, j’espère réellement pouvoir continuer à faire ça pendant encore quelques années, au moins…

Qu’est-ce qu’est Edguy en 2017 selon toi ?
Cinq potes qui ont commencé difficilement, mais qui aujourd’hui font ce qu’ils font de mieux.

Quels sont les prochains objectifs d’Edguy ?
Rester en vie (rires). Plus sérieusement, pour l’instant nous n’avons rien planifié. Le but pour l’instant est de se préparer pour la tournée. Et quand cette tournée sera terminée, on verra ce qu’il se passera…