FUATH
II
Black Metal
Season of Mist

Seconde œuvre d’un seul homme au nom prédestiné, l’écossais Andy Marshall (comme la célèbre marque d’ampli britannique), II de Fuath évolue dans un Black Metal plutôt atmosphérique aux influences scandinaves. Déjà connu pour son autre formation plus typée Folk/Black à l’esprit pagan Soar, mais aussi pour ses divers projets comme Askival, In Vino Veritas, Àrsaidh, Falloch, Concept of Time, notre highlander des temps modernes se replonge ici dans ses racines : le Black Metal d’obédience norvégienne des années 90, à l’époque des Burzum, mais aussi Kampfar (période Fra underverdenen ou Mare) de par son approche folk tout en n’utilisant pas justement d’instruments folk paradoxalement, comme la horde de Dolk le fait déjà depuis quelques albums d’ailleurs. Les riffs sont simples, mais pas simplistes (« The Pyre »), les rythmiques également (blast beats, ou au contraire lentes). Et si certains passages peuvent paraître un peu longuets et lancinants (« Prophecies » et ses percussions shamaniques), il s’agit justement de mieux faire plonger l’auditeur dans des sentiments de froideur, parfois de mélancolie (« Into the Forest of Shadows », qui se dégagent tout au long de cet album composé de seulement cinq (longs) morceaux.

La batterie suffisamment musclée apporte la férocité nécessaire à l’ensemble (rappelons que « Fuath » signifie la « haine » en gaélique écossais), et les growls d’Andy Marshall n’ont rien à envier à ceux de ses pairs nordiques. En fin de disque, la torpeur de l’hiver vous envahit alors (« Endless Winter »), le but du multi-instrumentiste s’avère donc atteint. Une belle pépite, donc, que ce deuxième effort de la part de Fuath, idéal au sortir de l’hiver. Pour fans de Burzum, Darkthrone, Kampfar… [Seigneur Fred]