GODSTICKS
Inescapable
Rock progressif
Kscope
★★★★☆


Originaire du Pays de Galles, Godsticks  était au départ un trio de rock multi-facettes actif depuis 2009, déployant une foultitude d’idées plus intéressantes les unes que les autres, et tutoyant de très près rock progressif, pop, fusion, funk ou metal. Les musiciens ont cette intelligence de créer des structures mélodiques, harmoniques ou rythmiques, inspirées et riches, autant que sacrément bien léchées. En quatuor depuis le précédent album Faced With Rage (2017), le groupe est emmené par le talentueux Darran Charles, dont le timbre de voix ressemble étrangement au regretté Chris Cornell et n’a pas du tout à rougir de cette comparaison. Même si, musicalement, nous sommes loin des terres grunge de Soundgarden, à part sur certains titres calmes, Godsticks brille surtout par la qualité des compositions, à la fois éclectiques et progressives, ayant en outre une forte composante rock-fusion et une facilité pour la dissonance. « Inescapable » privilégie une approche plus puissante et alternative, conservant néanmoins l’exigence technique et un certain goût pour la complexité harmonique. En guest, on retrouve également Daniel Tompkins, de Tesseract, sur « Denigrate », mais sur les harmonies vocales, ce qui n’est pas totalement flagrant. Les morceaux parfaits pour les fans de Cornell sont vraiment les excellents et touchants « Surrender » et « Breathe ». Frissons garantis. À vrai dire, Godsticks a quelque chose en plus et nous espérons qu’il recueillera toute l’attention qu’il mérite. Dans le rock progressif, il fait très fort et des titres comme « Numb » ou encore l’épique phénoménal « Change » de plus de 9min sont plus que remarquables. [Loïc Cormery]