GORGUTS Pleiades' Dust EP

À l’ère du formatage (MP3, radios, etc.), du jetable, et autres procédés marketing sans saveur pour toujours consommer plus, Gorguts, lui, n’en a cure et continue son exploration artistique développée depuis l’album Obscura (1998). Nos vétérans canadiens publient aujourd’hui cet EP conceptuel composé d’un unique morceau de trente-trois minutes. Si sur la forme on peut trouver cela osé ou avare de la part de son fondateur Luc Lemay (guitares/chant), il vaut mieux essayer de se pencher sur le fond : la musique technique et dissonante de Gorguts est tout sauf évidente, dans la lignée du précédent album Colored Sands (2013). Tour à tour atmosphérique, inquiétant (10’00), sinueux puis rentre-dedans (4’08), Pleiades’ Dust dépeint toute l’activité intellectuelle qui émanait de l’ancienne bibliothèque médiévale de Bagdad durant l’âge d’or de l’Islam (VIII-XIIIèmes siècles). À la manière de Moonsorrow sur V : Hävitetty, scindé en deux chansons de trente minutes chacune, le quatuor québécois signe là un dédale musical riche en expérimentations pour un résultat unique dans lequel la plupart des non-initiés se perdront à coup sûr…

[Seigneur Fred]