Depuis quelques années, les Anglais de Heck font forte impression, fiers défenseurs de la nouvelle génération au côté de Norma Jean, Every Time I Die, etc Leur nouvel album Instructions laissera des traces dans le pit !

[Entretien avec Matt Reynolds (chant) par Loïc Cormery,
photo par Jennifer McCord
]

Heck

Metal Hammer, Kerrang et Rock Sound ne tarissent pas d’éloges sur vous depuis vos débuts. Pas trop de pression pour ce nouvel album ?
C’est vrai que d’un côté c‘est flippant, mais c’est aussi ultra motivant. Quand nous avons commencé, nous étions loin de nous douter que Heck allait prendre une telle ampleur en si peu de temps. Notre ancien label avait tout fait pour que nous ne soyons pas un groupe de seconde zone. Cela a mis quelque temps et maintenant nous sommes bien présent ; nous remercions ceux qui nous ont soutenu depuis le début. Pour info, nous avions changé de nom l’année dernière, car nous avons dû faire face à des plaintes. [le groupe s’appelait Baby Godzilla et a été attaqué en justice par les détenteurs de la licence du monstre japonais, ndlr]

Vous êtes assez jeunes, mais vous avez déjà joué avec Limp Bizkit ou encore Enter Shikari. Ce sont des groupes qui t’inspirent ?
Oui bien sûr ce sont des maîtres en la matière. Avant tout, je suis un gros fan de Nirvana. Leur savoir est très important pour un jeune groupe comme nous, même si l’expérience vient vite si tu n’es pas trop con ! Il faut savoir déjouer les pièges et assumer certaines choses pour avancer. Nous faisons partie d’une nouvelle génération de grunge/hardcore mais il ne faut jamais oublier d’où tu viens ou de ce que tu as écouté par le passé. Je m’inspire de la vie de tous les jours, de tous ces groupes, mais jamais je n’aurai la prétention de devenir comme eux, ou d’avoir leur carrière. Je le souhaite de tout cœur, mais le business est différent maintenant : il faut s’arracher les côtes ou montrer tes couilles ! (rires)

 

Quels sont vos plans pour 2016 ?
L’album est sortie le 11 mars chez NPGA Industries, et ensuite nous entamons une grosse tournée commençant par l’Angleterre, allant sur tout le continent européen puis ensuite aux US.  Les groupes qui jouent avec nous ne sont pas encore dévoilés, mais ça annonce du lourd !