LFR149Après un EP, “Obulus”, signé chez Monarch Records et remarqué par la communauté anglaise, Lay Siege a su s’attirer les services de Lifeforce pour son nouvel album Hopeisnowhere. Magnant le style Metal Hardcore moderne, le groupe compte dans ses rangs Carl Brown (chant) venu prêter main forte au jeune groupe. On ressent de l’énergie dès l’ouverture de “Irebot” mais le rythme est dense et assez lourd, puis vient “Glass Veil” d’un Hardcore atmosphérique. Le single “Hollow Hands” bien que bon, reste trop linéaire. A part l’éclatant “Souldrinker”, le constat reste très mitigé pour ce premier opus. Même si les idées sont bonnes, le disque tourne un peu en rond et manque cruellement de spontanéité. Un premier essai mi figue mi raisin mais comme pour tout débutant, les erreurs se corrigeront avec le temps.

[Loïc Cormery]