You are currently viewing LES CHANTS DE NIHIL : Le Tyran et l’Esthète

LES CHANTS DE NIHIL : Le Tyran et l’Esthète

LES CHANTS DE NIHIL
Le Tyran et l’Esthète
Black Metal
Les Acteurs de l’Ombre Prod.

Dans la mouvance Post Black Metal actuelle, Les Chants de Nihil évoluent depuis 2007 à des années lumières de cela, se souciant bien des modes. Pratiquant un Black Metal noble et direct chanté dans la langue de Molière, la formation bretonne nous entraîne vite dans son univers riche une fois passée l’« Ouverture » de ce cinquième opus, avec des titres qui vous sautent véritablement à la gorge (« Entropie des conquêtes éphémères »). Inspiré musicalement par ses pairs (Emperor pour son côté épique et belliqueux mais aussi Seth ou Anorexia Nervosa, le tout sans claviers) avec un concept socio-politique fort au point de nous interroger sur notre propre réalité, Le Tyran et l’Esthète séduira les amateurs de Black rageur et raffiné, mais pas que, comme bien souvent chez Les Acteurs de l’Ombre qui sort là une nouvelle production encore de qualité. [Seigneur Fred]