Motor SisterScott Ian, légendaire guitariste d’Anthrax, a décidé d’y aller de son « supergroupe ». Et quand on dit « décidé », ce n’est pas un abus de langage : à l’origine, Motor Sister n’est qu’une réunion de musiciens reprenant des titres de Mother Superior autour de Scott – archi-fan du groupe – pour célébrer son cinquantième anniversaire. Au chant, le chanteur originel de Mother Superior : Jim Wilson.

Sauf que voilà : de ce petit jam festif ressort une véritable alchimie. Pas question alors d’en rester là, Scott Ian (guitare), Jim Wilson (chant) mais aussi Pearl Aday (Mme Ian à la ville, fille du grand Meat Loaf, chœurs), Joey Vera (brièvement passé chez Anthrax, basse) et John Tempesta (Exodus, Testament, Rob Zombie, batterie) entrent en studio.

Se baptisant Motor Sister en hommage à Mother Superior, le supergroupe reprend sur « Ride » une sélection de morceaux de leurs glorieux aînés, du costaud « A hole » au plus doux « This song reminds me of you ». « Pretty in the morning » est un délice de hard blues, tandis que « Devil Wind » commence en acoustique avant de monter en pression.

Les guitares et leurs soli sont acérées, la basse groove à souhaits et la batterie bat furieusement un rythme qui oblige les pieds à s’agiter. La question est maintenant de savoir si ce « Ride » est un coup d’un soir destiné à faire (re)découvrir les pépites de Mother Superior – les versions originales n’étant pas si éloignées que ça de leurs petites soeurs (à moteur) -, ou si cette charmante petite bande reprendra un jour le chemin des studios pour y enregistre des compositions personnelles. Dans tous les cas, l’essai est transformé !

 [Philippe Jawor]

Motor Sister « A Hole »