You are currently viewing <strong>OF MICE AND MEN</strong> </br>Le temps qui passe…

OF MICE AND MEN
Le temps qui passe…

Of  Mice and Men est réglé comme un coucou suisse et n’a pas perdu de temps à revenir au devant de la scène après l’album Earthandsky, redoutable et efficace en matière de Metalcore. Ayant signé un deal avec le label Sharptone Records, le groupe a sorti cette année un tout nouvel EP Timeless incluant trois morceaux qui s’inscrive dans le cadre d’une trilogie d’EP’s à paraître successivement. Un nouveau départ en quelque sorte pour Of Mice And Men, ou presque… [Entretien avec Aaron Pauley (chant, basse) par Loïc Cormery – Photo : DR]

Nous avons connu Of Mice and Men et son Metalcore acéré mais il s’avère que depuis Earthandsky il y a deux ans vous voulez changer les choses…
Eh bien je suis ravi que cet album a eu le succès qu’il méritait car déjà à l’époque, nous avons travaillé dur pour pouvoir faire la différence. Earthandsky nous a permis de franchir un cap supplémentaire mais ce n’était pas forcément facile. Les concerts se sont enchaînés, les tournées ont été grandiose et ensuite il a fallu prendre un peu de recul pour pouvoir composer cet EP et proposé encore de nouvelles choses. Cependant, aucune pression était là et je pense que cela fait toute la différence pour ce nouvel EP.

Le son de Of Mice and Men reste identifiable parmi les groupes de Metalcore et le côté mélodique prends de plus en plus de place…
Je vois ce que tu veux dire. Je te rassure je ne fait pas de commercial et franchement je me fou un peu du terme. Un palier a été franchi et nous explorer plusieurs facette avant de mettre un résultat final. On s’est posé la question au début de savoir ce nouvel EP allait être mélodique et au final on s’en fou, on aime le disque et c’est très bien à ce jour. Il y a toujours la patte, de grosse rythmique bien pesante et lourde et ma voix s’est juxtaposé selon les émotions des morceaux. Des fois c’est mélodique des fois non. Tout le monde y trouvera son compte c’est certain. Le peu de réactions que j’ai eu les personnes sont super heureux du résultat et ça fait du bien à entendre.

Le morceau « Obsolete » a été présenté en janvier et vous avez annoncé votre collaboration avec Sharptone Records. Pourquoi ce choix ?
Ce morceau nous a boosté du fait aussi de nombreuses réactions positives. Je ne dirais pas que nous étions attendu mais vu les réactions du précédent disque nous étions impatient de revenir très vite. A vrai dire cela s’est fait naturellement du fait que nous étions tous chez nous. Nous avons commencé à composer chacun de notre côté. Ce fut très bizarre car nous n’avions jamais fait ça mais au final, nous avons réussi  à capter l’énergie suffisante pour rendre ces 3 morceaux attractifs. Pour Sharptone Records c’est très simple, nous avions fini notre contrat avec Rise au bout de 10 ans ce qui est bien pour un groupe à l’heure actuelle. On sait que c’est un label qui monte très sérieusement et les groupes proposés ont une belle réputation. Nous sommes satisfaits de faire partie de cette nouvelle famille.

Cet EP possède un côté très sombre et son artwork parle de lui-même d’ailleurs… Est-ce que tous les événements qui se passe autour de nous t’ont changé ta façon d’écrire ?
C’est une évidence ! J’ai toujours eu des paroles sombre et sensés mais à vrai dire avec tout ce qu’il se passe à l’heure actuelle, je ne peux que m’inspirer. Cependant, c’est flippant quand même de s’inspirer de choses affreuse et brutale. La vie est comme ça et le titre de l’EP est vraiment le résumé de nos vies à chacun d’entre nous. Je ne suis pas certain qu’une personne sur cette terre soit heureux à 100 % à l’heure actuelle. Je reste cependant positif.

Que penses-tu des lives stream que proposent pas mal de groupes ? Vous allez en faire pour les fans ?
Je pense que c’est une bonne chose pour les groupes car cela permet de financer certaines choses. Les groupes comme tu le sais vivent sur le merch en partie et les cachets donc il faut bien trouver une solution. Je ne sais au moment où je te parle si le groupe fera un live en stream. C’est une atmosphère assez lugubre je pense. Jouer sans énergie du public. Je ne suis pas contre l’idée mais nous verrons bien d’ici quelques temps.

CHRONIQUE ALBUM

OF MICE & MEN
Timeless
Metalcore
Sharptone Records

Considéré à ses débuts comme une pâle copie de The Devil Wears Prada, Of Mice & Men a bien changé. Ce qui est certain c’est que le groupe américain ne s’est pas planté en sortant cette bombe rock /metalcore que constitue ce nouvel EP trois titres Timeless. Earthandsky en 2019, nous avait bluffé par certains titres qui avait un potentiel incroyable et surtout un don de la mélodie hors pair. Sachant cette valeur ajoutée, le groupe nous propose donc des titres plus mélodiques mais aussi très sombres dans l’ensemble. En pleine mutation, nos quatres gaillards sont sûrs de ce qu’ils font. Le son est très « rock » dans l’ensemble. Le travail de Aaron est surprenant et l’attention se porte sur lui sur tout l’album tant ses mélodies sont puissantes mais surtout ses refrains appuyés ne sonnent pas « radio friendly ». Le metalcore proposé par OMAM au groove intense tabasse vraiment mais c’est surtout sur le morceau « Anchor » que le groupe se dévoile encore plus avec ce refrain énorme et au riff prenant à la gorge. Fort en mélodie, le futur classique nommé « Obsolete » s’avère diablement efficace. Ambitieux et percutant pour seulement trois petits titres, Of Mice & Men reste cependant à la hauteur de toute les espérances.[Loïc Cormery]