saviours-palace-of-vision

Si la Bay Area est connue pour sa prison d’Alcatraz et pour sa scène Thrash des années 80, elle est aussi le berceau de Saviours, jeune quatuor américain qui sévit déjà depuis plus de dix ans. Originaires d’Oakland, nos musiciens ont digéré leurs influences, diverses et variées, telles que le Heavy/Doom de Papa, le Rock Stoner fumant et un soupçon de Punk. Palace Of Vision s’avérant déjà être leur cinquième album, on aurait franchement tort de se priver d’une galette aussi jouissive (l’épique doublé final « Cursed Night »/ « The Seeker ») où, c’est bien simple, rien n’est à jeter ! Dotée d’une production volontairement old-school mais qui colle parfaitement au genre signée Billy Anderson (Neurosis, Brothers Of The Sonic Cloth, Eyehategod, Taurus…), elle ravira les amateurs de The Sword, Corrosion Of Conformity (avec qui ils tournent actuellement aux US), voire Mastodon.

[Seigneur Fred]