Encore un super groupe regroupant de la grosses pointures du genre. A programme Roland Grapow (guiare – Masterplan/Helloween), Mario Lochet (basse – Emergency Gate) Jan Vacik ( clavier – Dreamescape), Dominik Sebastian ( guitare – Edenbridge), Urban Breed ( chant – Tad Morose) et notre larron du jour Thomen Stauch (Batterie – Blind Guardian/Savage Circus) [Entretien avec Thomen Stauch (batterie) par Julien MEUROT – Photo : DR]

Serious black

Commençons par une question sérieuse. Il paraîtrait que tu adores jouer au échecs.

(rire) Tu parles d’un début sérieux (rire). Mais c’est tout à fait exact. J’ai beaucoup moins de temps qu’avant car c’est une activité qui demande beaucoup de calme. Actuellement rien n’est vraiment calme. Mais du du temps de Blind Guardian nous jouions effectivement souvent ensemble, même en tournée. Avec mes différents projets qui ont suivi j’ai du mettre cette passion de coté.

 

La vrai question sérieuse vient maintenant. Comment est né ce projet ?

C’est une simple question d’amitié. L’idée a germé au cours des dernières années et a force de nous faire écouter des démos etc.. nous avons décidé de passer l’acte. Nous n’essayons pas de faire un coup, nous voulons juste faire les choses simplement. Je parle surtout pour Roland et moi mais c’est vrai que nous en avons marre des choses compliquées. Ici tout est simple et même si nous n’habitons pas tous dans la même ville l’album s’est fait de façon très collégial.

 

Du coup faut il parlé de projet ou de groupe ?

De groupe bien entendu. Les choses se sont tellement bien passées que nous avons déjà même des titres de prêts pour un second album. Sans dire forcement que Serious Black est notre groupe principal, il compte beaucoup pour nous et nous avons hâte de nous retrouver pour la tournée.

 

Vous allez d’ailleurs partir en tournée avec Hammerfall ce qui est plutôt un bon début.

Il est évident que cela va nous permettre de jouer dans des salles bondées tous les soirs.

 

Allez-vous vous concentrez sur vos titres ou allez-vous proposer quelques covers?

Dans un premier temps nous allons uniquement jouer nos titres. Le set est assez court et nous ne voulons pas passer pour un tribute Band. Si nous arrivons a jouer en tête d’affiche je ne dis pas que ça n’arrivera pas mais sur 30/35min nous ne le ferons pas.

 

Pour revenir sur l’album combien de temps vous a-t-il fallu pour faire l’album?

Ça a été assez rapide au regard de certaines autres formations. Nous avons commencé vers janvier a nous retrouver pour composer et a partir de juin nous avons enregistré. Les prises ont été faites dans différents studio mais le rendu final est plutôt cool et nous sommes très satisfait de notre bébé. Ce disque nous représente vraiment, ce n’est pas comme dans certains autre projet ou tout était déjà fait et ou les mecs viennent pour prendre du pognon. Roland a eu de super idées et l’ensemble marche bien

 

Un dernier mot.

Merci, merci merci. J’espère que vous apprécierez l’album et que les concerts vous plairont car nous allons donner plusieurs dates en France.

Serious Black logo