You are currently viewing THREE EYES LEFT<br/>Asmodeus

THREE EYES LEFT
Asmodeus

three eyes left45 ans après la sortie du premier Lp inspirateur de Black Sabbath, le trio de Bologne Three Eyes Left, secret bien gardé des érudits de la scène Doom / Stoner, nous présente Asmodeus. Un troisième album enregistré « à la maison » chez Go Down records, ésotérique à l’extérieur (pochette de Jord Jensen, référent dans l’art nouveau et la typographie psychédélique) et « evil » à l’intérieur (« Sign Of The Pentagram », « Black Rites Of The Witch Mother »… autant d’images d’Epinal que de titres). Dernière plage de la face A, « Into The Red Light Of Sabbath » ressert en 13 minutes tous les plans que Maic Evil (chant, guitare), Andrew Molten (basse) et Klaus Luther Stern (batterie) ont emprunté à leurs aînés : l’intro grésillante, le chant vaguement ozzyesque, les soli rustiques à la wah-wah… jusqu’au pont atmosphérique rythmé par la seule cymbale ride. Ce qui devrait parler aux amateurs de fumette dans une ambiance croix renversée ou lampe à lave Mathmos. La justesse du chant sera tout de même à vérifier en live, dans la chaleur des têtes d’amplis Hiwatt et avec les projections vintage en fond de scène, comme nous y invite l’affiche de la tournée 2015 avec une belle Italienne à la poitrine lourde.

[Jean-Christophe Baugé]